PARTITIONNER UN DISQUE

Partitionner c'est découper un disque dur en plusieurs sous-unités gérées comme autant de disques plus petits. Une partition est une portion physique du disque dur qui se comporte comme si elle était un disque dur distinct.

Partitionner le disque dur consiste à le découper virtuellement en plusieurs parts un peu comme si c'était un gâteau. Si le disque dur était comparé à une maison, un disque non partitionné serait une maison n'ayant aucune pièce aménagée .Elle serait donc inhabitable. Un disque partitionné est une maison dans laquelle a été aménagée au moins une pièce correspondant alors à une partition.

À l'origine, ce fut nécessaire pour gérer de gros disques durs certains Systèmes d'Exploitation ayant parfois des limites.

On peut aussi loger plusieurs Systèmes d'Exploitation sur un même disque, chacun ayant alors sa propre partition.

Il se peut aussi, qu'avec une seule partition, les clusters deviennent trop vastes réduisant alors la place réservée aux petits fichiers.

Partitionner l’espace d’un disque dur permet de cloisonner des zones : le système et les programmes d'une part, les données personnelles de l'autre .On ne formate plus alors que la partie Système\Programmes ou les parties données.

L’espace d’un disque dur peut être divisé en plusieurs partitions, aussi appelées lecteurs parce qu’à chaque partition est attribuée une lettre de l’alphabet (de C à Z, 24 au grand maximun). Chaque partition est considérée par le système comme un disque différent, un lecteur différent.

Chaque partition est logiquement organisée pour recevoir les données et enregistrer les fichiers ou dossiers afin qu’il soit possible de les retrouver. Chaque partition a sa propre organisation logique interne, son propre système de fichier. L’organisation logique d’une partition dépend du système de fichier qui est utilisé pour cette partition. Le système de fichier est écrit sur la partition quand celle-ci est formatée.

Les disques durs des ordinateurs, que l 'on se procure dans le commerce, sont déjà partitionnés parce qu'ils contiennent initialement des données, un système d'exploitation et une partition cachée pour la restauration. Dans ce cas, partitionner n'est donc pas nécessaire.

C’est à peu près identique pour votre ordinateur. Il est très utile de séparer les données concernant votre OS (Operating System, en français Système d’Exploitation) du programme de vos données personnelles. Si vous devez réinstaller votre OS, par exemple, lors de la présence d'un virus ou lors de l’installation d’un programme qui a mis en vrac votre OS,et si vous avez correctement partionné votre disque dur( votre Système d’exploitation sur une partition et vos données personnelles sur une autre), aucune de vos données personnelles ne sera affectée par la réinstallation de l’OS. En revanche, si vos données personnelles sont sur la même partition que votre OS, il se peut que la réinstallation de l’OS entraîne la perte de celles-ci.

Partitionner votre disque dur est une approche moins sécuritaire mais plus simple. Cela n’est pas impératif mais c’est une bonne habitude à prendre. Compartimenter vos données réduit les risques de les perdre dans leur totalité.

le partitionnement permet d'utiliser plus efficacement le disque dur, de gagner de la place afin d 'utiliser plusieurs systèmes d'exploitation sur le même disque pour en protéger les données.
Un disque dur est bien souvent un vaste espace de stockage un peu morne. On ne peut y mettre qu'un seul système d'exploitation et les données y sont conservées pêle-mêle. La seule méthode de classement est alors la création de répertoires depuis le système d'exploitation. Le partitionnement est une technique qui permet de rendre l'ensemble plus souple et mieux utilisable. Partitionner un disque dur permet notamment de créer des "espaces" bien délimités au sein d'un disque dur physique. Pour l'ordinateur, ces espaces seront alors vus exactement comme autant de nouveaux disques durs indépendants des uns des autres et bien réels, chacun pouvant alors contenir des données distinctes qu'il sera possible de formater indépendemment les unes des autres. Cette opération offre de nombreux avantages.

Voici les liens, en texte, en pas à pas, en images, pour faire ce ou ces partitionnements :

 

Partitionnement
- lecture des info avec fdisk.
- suppression d'une ou de plusieurs partitions avec fdisk.
- création d'une ou de plusieurs partitions avec fdisk.
- partitionnement du XP/2000 en texte.
- accès à la Gestion des Disques.
- partitionnement sous xp, par la gestion des disques.
  • - une partition principale et trois logiques dans une étendue.
  • - trois partitions Principales et une logique dans une étendue.
  • - quatre logiques dans une étendue.

ou avec Acrobat Reader, ces "pas à pas" peuvent être lisibles pour ceux-ci :

 

- lire les info du disque dur avec fdisk .pdf = 7 pages, 98 ko
- suppression de partition du disque dur avec fdisk.pdf = 31 pages, 387 ko
- création de partition du disque dur avec fdisk.pdf = 23 pages, 267 ko
- lire info suppression et création du dd avec fdisk.pdf = 61 pages, 697 ko
- partitionner à partir du cd de xp ou 2000.pdf = 5 pages, 44 ko
- accès à la gestion des disques.pdf = 3 pages, 155 ko
- partitionner un nouveau disque dur par la gestion des disques.pdf = 78 pages, 2.26 mo
- une partition principale et trois logiques dans une étendue.pdf = 26 pages, 1.01 mo
- trois partitions principales et une logique dans une étendue.pdf = 27 pages, 0.99 mo
- quatre logiques dans une étendue.pdf = 28 pages, 0.98 mo

Découvrez la Radio Rap / Hip Hop
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : samedi 03 Novembre 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site